CMV – ces trois lettres qui m’ont mises KO

cmv

CMV : cytomegalovirus. Qui connaît ? Pratiquement personne.

Comme vous l’avez peut-être remarqué j’ai été beaucoup moins active sur les réseaux et sur mon blog ces dernières semaines, ou plutôt ce dernier mois.

Le diagnostic

Il a été difficile à établir. J’ai d’abord eu des vertiges et maux de tête puis de la fièvre. Le médecin a conclu avec une prise de sang à un virus.

La semaine suivante la fièvre était toujours là, mais des nausées c’étaient rajoutées. J’ai donc eu le droit a une prise de sang plus complète qui a permis de dépister un CMV.

 

Mais qu’est-ce que c’est ?

Le cytomégalovirus (ou CMV) est un virus responsable d’infections passant le plus souvent inaperçues.

Le cytomégalovirus appartient à la famille des herpesvirus qui comprend : le virus de l’herpès simplex, le virus d’Epstein-Barr et le virus varicelle-zona. Cette famille de virus est caractérisée par sa capacité à produire des infections latentes et persistantes.

Ce virus passe pour un gros rhume chez les enfants, et donc 80% des adultes l’ayant eu enfant sont immunisés. Moi NON. Un gros rhume, oui Romane en a eu un début septembre. Je ne veux pas accuser à tord mais quand même…. Le virus n’est pas cool avec le foie, donc les nausées venaient de là !

Mais finalement ce n’est pas grave. C’est long, très long. Il faut du repos, beaucoup. Et prendre son mal en patience. Mon médecin m’a expliqué que finalement c’était assez similaire à la mononucléose, donc il faut prévoir une longue période de repos.

Par contre attention, c’est un virus extrêmement dangereux pour le fœtus. Il provoque mort in-utero, problème de développement, surdité… Alors si vous être enceinte, lavez-vous les mains après avoir mouché votre enfant, ne léchez pas sa cuillère, ne lui faîtes pas de bisous sur la bouche…

 

Et maintenant ?

La gestion du quotidien a été vraiment difficile avec plus de 3 semaines de fièvre. Mais j’ai énormément de chance d’avoir mes parents qui m’ont beaucoup aidé !

J’entame ma deuxième cure de desmodium pour mon foie, même si je devrais aussi faire la diète (beaucoup plus difficile maintenant que les nausées ne sont plus présentes).

Je prends aussi de la spiruline chaque matin, et depuis quelques jours, du Royal Panax pour une cure de 20 jours. Merci à une amie qui s’est renseignée pour moi !

J’ai été quasiment 5 semaines en arrêt, le truc qui ne m’était jamais arrivé hors grossesses !

J’ai repris lundi, et la semaine a été difficile et longue. Je comprends pourquoi le docteur voulait m’arrêtait encore un peu… Mais je préférai reprendre pendant une période plus calme comme les vacances scolaires !

Encore un peu de repos les week-end et ce CMV sera loin derrière moi !

vous aimerez aussi

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *