Deux petits jours de vacances

Deux jours de vacances. J’en avais terriblement besoin.

En sans solde. Hein. Parce que, changer de travail c’est aussi ça : ne pas avoir de congés. Ce n’est pas forcément simple, mais je l’accepte, car ce nouveau travail ce n’est que du positif pour moi.

J’avais eu 3 jours aux vacances de Toussaint, juste avant de changer de job. Mais depuis nada. Et là mon cerveau commençait à chauffer. En effet, les débuts d’un nouveau travail, c’est super intéressant, mais c’est beaucoup d’informations à emmagasiner. Encore plus quand, comme moi, on travaille pour plusieurs sociétés. 5 pour être précise. C’est 5 fois plus de collègues, 5 fois plus de choses à retenir, 5 fois plus de projets et 5 fois plus épanouissant !

Enfin voilà, j’ai eu deux jours. Mercredi et jeudi. Deux jours comme une bouffée d’air frais. Comme le temps suspendu. Deux jours avec mes enfants. Deux jours pour me regonfler à bloc de leur amour.

Deux jours pour revoir cette amie qui me manque, la seule qui me manque de mon boulot d’avant… Cinq ans dans une entreprise et une seule personne qui vous manque. Une seule mais la meilleure ! Deux jours dont une journée complète avec elle. Des discussions en pointillées à cause de nos 4 monstres, des heures à les regarder jouer, à les regarder se chamailler, à discuter de tout et de rien. Comme avant.

Deux jours de bonheur. De petits bonheurs tout simples comme je les aime. Rester en pyjama plus longtemps. Regarder un dessin animé lovés tous les trois dans un coin du canapé. Trouver un peu de temps pour coudre. Se balader. Faire des manèges malgré le froid. Manger des macarons.

Deux jours qui vont me permettre de tenir jusqu’aux prochains jours fériés et aux beaux jours surtout !

vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *