Il faut souffrir pour être belle…

il faut souffrir pour être belle

Mercredi, j’avais proposé à Romane de lui faire des tresses et elle a (chose rare) accepté ! J’étais JOIE ! Moi j’adore les tresses et je la trouve tellement jolie avec ! Et c’est pratique, les tresses tiennent plusieurs jours, pas besoin de se coiffer les autres matins !



J’étais donc en train de faire la troisième et dernière tresse, que Romane a crié « Aïe » ! Et la première chose à laquelle j’ai pensé c’est « Faut souffrir pour être belle » ! J’ai dû l’intercepter au vol avant que cette phrase sorte de ma bouche.

« Faut souffrir pour être belle » c’est certainement une phrase que la plupart des femmes et des filles ont entendue et entendent encore… On pourrait penser que c’est une phrase tout bête, sans importance, mais pourquoi mettre en tête de nos petites filles depuis leur plus jeune âge qu’elles doivent répondre à un impératif de beauté dicté par la société et en plus devoir souffrir pour cela ?

Pour moi le « faut souffrir pour être belle » c’est déjà conditionner nos filles à la soumission. Et je ne veux pas que ma fille ne se soumette ni à personne, ni à aucun dictat que ce soit.

Bien sûr je la trouve belle, mais pas seulement. Et je ne veux pas qu’elle pense que la beauté soit une qualité. Je ne veux pas que son seul but dans la vie soit de plaire aux autres. Elle est bien plus que ça. Toutes les femmes sont bien plus que ça !

Cette phrase est finalement bien ancrée en moi puisqu’avant de cajoler ma petite qui avait mal, j’ai pensé une minute à lui dire ça… Mais je compte bien ne pas transmettre cette idée à ma petite fille…  Elle est belle, mais n’a pas besoin de souffrir pour cela. Elle est belle, mais pas seulement, ça ne la définit pas en tant que personne… Elle est forte, intelligente, drôle, obstinée, téméraire…

vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *