J’arrête le plastique

jarrête le plastique

Depuis janvier nous avons mis en place quelques petites actions chaque mois afin de réduire nos déchets. Cela porte ses fruits et nous le constatons notamment au remplissage de la poubelle.

Dans ce but j’ai acheté le livre Anne Thoumieux, que je suis depuis longtemps sur Instagram, J’arrête le plastique.

J’avais lu le livre « Zéro Déchet » de Béa Johnson et clairement je n’ai pas appris des millions de choses, mais il est vrai que c’est un très bon guide outil qui nous donne des alternatives, mais aussi nous fait comprendre le recyclage. Ce n’est pas un livre moralisateur. L’auteure, que j’ai rencontrée à Roanne, le dit, elle-même n’est ni zéro déchet, ni zéro plastique et comme elle souligne si tout le monde fait un peu ce sera déjà très bien ! Et puis ce qui est facile pour moi ne le sera pas pour vous.

Par exemple pour moi, faire les goûters maison des enfants c’est facile, même si on en achète quelques un pour au cas où, on a vraiment diminué. Mais opter pour une brosse à dent en bambou je ne peux pas, j’aime trop ma brosse à dent électrique.

L’idée n’est pas non plus de jeter l’intégralité du plastique que l’on a chez soi. On continue d’utiliser nos tuppers, nos passoires (tout en faisant attention à ne pas chauffer du plastique quand même) et quand on doit changer on opte pour un autre matériau !

Une chose aussi on opte pour le moins pire. Par exemple j’adore le Perrier et j’ai du mal, surtout l’été à m’en passer. Alors comme le dit Anne Thoumieux on choisit du Perrier en canette plutôt qu’en bouteille ça se recycle beaucoup mieux !

Donc si vous chercher à réduire vos déchets plastiques, ce livre vous sera utile !

vous aimerez aussi

2 commentaires

  1. Bonjour. J’arrive ici sur les conseils de ma cousine qui est amie avec toi 😉
    J’hesite A acheter ce fameux livre pour amorcer une démarche zéro déchet. Il est un bon point de départ?
    Merci
    Nelly

    1. Bonjour,
      Merci alors d’arriver sur mon blog !
      Je trouve que ce livre est vraiment un bon point de départ pour une démarche vers moins de déchets, il n’est pas radicale car clairement je n’arriverai jamais à être 100% zéro déchet. Il est assez déculpabilisant, l’idéal étant de faire un cheminement, de s’améliorer, pas d’être parfait !
      Belle journée !
      Marion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *