La compétition des mamans

maman

Quand j’ai eu des enfants j’en ai chié j’ai découvert le monde mystérieux des mamans et surtout l’espèce de compétition qu’il y a souvent parfois entre les mamans, comme si chacune avait envie de prouver au Monde entier que son enfant était le plus doué, le plus en avance !

Et oui, dans le monde magique des mamans, il faut que ton enfant soit en avance ! L’enfant qui marche après 1 an, celui qui ne sait pas écrire son prénom en petite section, qui ne sait pas faire du vélo sans roulette à 3 ans ou qui ne sait pas lire dès les premiers mois de CP est un échec ! Bon alors si on n’a qu’un seul enfant ça va être dur dur de pouvoir se la raconter… Avec une fratrie on multiplie les chances d’être élue « MAMAN DE L’ANNEE » !

Sarcastique ? Un brin !

Pour tout vous dire, parfois je suis lassée de ne pouvoir parler tranquillement de nos enfants sans qu’arrive cette sorte de compétition. Bien-sûr ce n’est pas toujours le cas… Mais quand même, il y a toujours cette course à la réussite scolaire, a la multiplication d’activités extra-scolaire, je pense que ce n’est bon pour personne.

Bien-sur je trouve mes enfants extraordinaires, mais nous nous répétons souvent que finalement tout ce qu’ils font est normal et que la grande majorité des enfants y arriveront un jour.

Finalement ce serait pas mal de laisser nos enfants vivre et découvrir à leur rythme sans se féliciter de leur réussite, sans vivre leurs échecs comme un drame… Chaque enfant évolue à sa vitesse. Si certains savent lire en grande section, tous (sauf difficultés particulières) y arriveront à la fin du CP.

Evidemment je pense qu’il est important de valoriser nos enfants mais pas à outrance, car je veux qu’ils aient confiance en eux mais je ne veux pas qu’ils se pensent supérieurs et parfois le curseur est difficile à placer.

Et puis voulons-nous des enfants en avance ou plutôt des enfants heureux ? ça me rappelle une chanson d’Orelsan qui dit « tout le monde te dit de réussir dans la vie, personne ne te dit d’être heureux » et finalement il s’agit bien de cela, être heureux avant tout !

vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *