Mère parfaite VS Mauvaise mère

maman

Sur les réseaux sociaux on note un affrontement entre la maman bienveillante, qui se dit « éducation positive », qui ne vit et ne pense qu’au travers de ses enfants (enfin ce qu’elle nous en fait voir) et la mauvaise mère assumée qui publie des photos de son enfant en train de pleurer, qui dit à quel point son gosse la fatigue et qu’elle assume ses sorties à répétition avec ses copines…

Chacune pensant faire mieux que l’autre avec parfois un brin de jugement. Oh la voilà qui utilise des lingettes !!! Et voilà comment faire un enfant roi ! Trop sévère, trop laxiste… Elle le laisse dès 3 mois, mon dieu !  Elle ne le garde constamment avec elle, pauvre petit !

Moi finalement je ne me retrouve absolument dans aucun des deux clans ! Tantôt maman poule tantôt maman cool, j’assume de crier, j’assume de laisser un espace de liberté tout en fixant mes propres règles, je suis du genre à picorer des idées de ça de là. Nous faisons du mieux possible. Je le dis haut et fort, être maman c’est épuisant mais c’est aussi magique et tellement gratifiant. Devrai-je choisir un camp ?

La maman bienveillante ne peut-elle pas parfois en avoir ras la casquette ? J’avoue que j’admire ses mamans qui restent calme en toutes circonstances mais finalement ce ne serait pas moi ! J’ai eu une maman qui criait parfois et on n’en n’a pas été traumatisé car elle était aimante et passé beaucoup de temps avec nous ! Donc pas de culpabilité !

Et vous, vous avez choisi votre camp ?

vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *