Mon enfance, leur enfance

enfance

J’ai eu une enfance douce. Je suis l’aînée d’une fratrie de deux enfants.

Nos parents ont toujours tout fait pour que l’on ait un rythme calme. Je n’ai jamais mangé à la cantine avant le collège, ni connu la garderie.

Je n’ai réalisé que bien plus tard, que cette enfance dans du coton n’avait été possible que parce que mes parents ont fait de nombreux sacrifices.

Quand je suis devenue maman, j’ai eu envie que mes enfants aient une vie calme, qu’ils aient le temps de se poser.

J’ai, dès la naissance de Maé, travaillé à temps partiel. J’ai souvent dit que c’était une chance, mais c’est avant tout un choix. Un choix de vie basé sur le bonheur de mes enfants, dans ma vie j’ai choisi ma famille avant tout.

Chaque mercredi je profite donc de mes enfants.

De plus je fais le choix de garder du temps libre, aussi bien le mercredi que les week-ends. Ce n’est pas la course aux activités. Maé (Romane étant encore un peu petite) à du faire des choix, 2 activités extra-scolaires maximum. A la maison c’est pareil, s’ils s’ennuient je propose quelque chose mais la plupart des journées ils jouent à 70% dans leurs chambres ou s’occupent seuls.

Nos choix de vie permettent à nos enfants d’avoir un rythme calme, serein, paisible… Proche de celui que j’avais petite.

Et finalement c’est vraiment une chance pour eux, ils s’en rendront compte plus tard j’en suis sûre !

vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *