Nos rentrées !

rentrée

Cette année nous avions une double rentrée importante : CP et Petite Section. Avec, comme difficulté supplémentaire, un papa en déplacement professionnel toute la semaine.

Par chance pour notre organisation ma PS n’a commencé l’école que jeudi !

 

Le CP, cet inconnu

Le CP c’est la grande inconnue pour moi en tant que maman. Alors je connais bien l’école, j’y ai fait toute ma scolarité, mais je n’avais aucune idée de comment ça allait se passer.

Maé a beaucoup stressé le samedi avant la rentrée et le départ de son papa le rendait vraiment triste. Maé a toujours eu beaucoup de mal avec la séparation et pendant les vacances ni l’école ni les copains lui ont manqué, alors j’appréhendais un peu la rentrée.

Mais une fois qu’il s’est retrouvé dans la cour il m’a vite abandonnée pour retrouver les copains !

Le lendemain il était un peu intimidé de rentrer dans cette école de « grands » et ne se rappelait plus trop où aller, mais un copain est arrivé en même temps et ils se sont mutuellement encouragés !
Pour l’instant il n’y a pas beaucoup de devoirs, mais je pense que c’est ce qui va lui poser le plus de problème ; se remettre au travail une fois rentré à la maison lui qui passerait des heures entières à jouer !

 

Sa première rentrée

La rentrée, Romane l’a attendue …. Papi a pu la garder lundi et mardi, et elle a beaucoup joué à l’école. Elle était impatiente, mais elle a beaucoup joué à l’école avec ses peluches et bébés.  C’était très drôle ! Elle nous a dit « avoir peur de la maîtresse » et là pour le coup la maîtresse nous la connaissons bien. Maé l’a eu en TPS et en PS. Donc on l’a rassurée.

Le mercredi soir quand je lui ai dit « demain c’est l’école » elle n’en revenait pas ! « Chouette l’école, ça veut dire que j’ai grandi ! »

Le matin elle était tellement impatiente, tellement excitée, qu’on est arrivé vraiment en avance !

Elle observait tout dans la cour en attendant l’ouverture des portes. Je lui ai expliqué que certains enfants allaient pleurer, elle a rigolé puis m’a dit « moi je ne suis pas un bébé » !

C’était une rentrée progressive. La maîtresse prenait 8/9 enfants, le lundi, le mardi et le jeudi et tous le vendredi. Donc nous n’étions que peu de parents et peu d’enfants. Un seul hurlait. Romane est tout de suite entrée dans la classe je l’ai suivie. Elle était intimidée de la maîtresse et de l’atsem. Elle s’est mise à faire un puzzle qu’elle a trouvé « trop facile » puis est allée jouer. Je lui ai dit « je vais y aller » elle m’a dit « d’accord à ce soir ».

A midi Papi l’a récupérée avec son frère. Elle était ravie et y est retournée sans aucun soucis. Moi je ne pensais qu’à elle, j’avais tellement hâte de la récupérer, qu’elle me raconte sa journée !

J’espère que toute l’année se déroulera de cette façon, aussi facilement. Je reviendrai vous en parler !

 

Et vous cette rentrée ??

vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *