Nostalgie de fin d’été

nostalgie

Ça y est l’été est bel et bien terminé.

C’est difficile. Chaque année. Ce n’est pas la reprise du travail le plus dur je trouve. C’est la reprise de l’école qui, pour moi, sonne le glas de la slow life mode été.

Ces moments à nous 4, rien qu’à nous. Ces petits riens que l’on serait bien en mal de raconter tellement ils sont banals. Mais finalement c’est ce que j’aime.  Passer des heures à lire en les regardant jouer. Regarder Trotro avec Romane. Faire du vélo avec Maé.

L’été fait pousser mes enfants sans que je me rende forcément compte et je le prends en pleine tronche en septembre ce changement. Les vêtements trop petits, les chaussures aussi sont là pour me rappeler qu’ils ont grandi bien trop vite !

J’ai beau essayé d’encrer chaque moment, de profiter le plus possible d’eux, le temps passe indéniablement à une vitesse folle et penser qu’ils ont de moins en moins besoin de moi n’est pas forcément facile. Un jour ils me diront « pas de bisous devant les copains » ! Alors je profite des milliers de bisous et des « je t’aime à la folie » au milieu de la cour ! De leurs petits corps tout collés contre moi.

Attention, j’aime les voir grandir, je sais que mon rôle est là. Les accompagner. Qu’ils ne m’appartiennent pas et que je serai fier des adolescents puis des adultes qu’ils seront. Mais parfois je mettrai bien sur pause !

Leurs peaux encore dorées, les shorts encore de saison nous rappellent que l’été n’est pas très loin. Mais bientôt il faudra de nouveau jongler entre l’école, le travail, les devoirs (nouveauté pour nous), les activités, la maison…

Il faut surtout accepter de nous voir moins. C’est le plus dur finalement, les laisser le matin et ne les récupérer que le soir. A peine je les ai déposés qu’ils me manquent déjà… Mais repenser à nos activités du mercredi, à notre temps à trois, à quatre les week-ends, s’organiser des moments hors du temps, ça aide !

Et puis tout continue. Et puis tout recommence.

Belle fin d’été à toutes et tous !

vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *