Pourquoi j’avais besoin d’un break

Ce séjour à New York tombe finalement très bien. Au début quand il a été annulé puis programmé en juillet j’avoue que j’aurai préféré octobre pour répartir mes congés sur l’année.

Mais force est de constater que j’en ai plus que besoin – et mon mari aussi d’ailleurs.

Mais pourquoi ?

–          D’abord parce que les enfants n’ont pas arrêté d’être malade ce printemps. Maé enchaine les angines virales et Romane a été hospitalisée pour une herpangine et vient d’avoir une infection urinaire. Du coup j’ai l’impression que la pédiatre fait partie de la famille. Et le laboratoire d’analyses médicales et la pharmacie aussi. Du coup on cumule ça avec le reste, et les nuits difficiles rajoutent de la fatigue.

–          La suite logique de ça c’est le manque de temps pour nous. Pour nous individuellement et nous en tant que couple. Pas toujours facile.

–          Les mois de mai et juin ont été super mais chargés avec les anniversaires, les fêtes de famille, les sorties scolaires, la fête d’école…. Donc fatigue, fatigue et encore fatigue…

–          Et le boulot. Je n’en peux plus. Je ne m’étendrai pas mais je manque d’envie et de motivation. J’espère les retrouver à la rentrée !

–          J’ai besoin de lâcher prise sur l’organisation de la maison et avec une semaine à l’hôtel c’est clair que je vais me détendre !

Je vous raconte tout en rentrant !

vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *