RGO et après

Les RGO ont laissés des « séquelles » chez nous. 

Pour nous en tant que parents on a certainement beaucoup plus couvé Maé. Avoir un tout petit bébé hospitalisé à 1 mois et demi de vie on se sent démunie et forcément on culpabilise énormément même si on n’y est pour rien.

Ensuite quand on a eu Romane on a pas mal stressé qu’elle soit elle aussi un bébé RGO. Car c’est un peu héréditaire. Elle a eu un début d’œsophagite mais pris à temps on n’a pas atteint le niveau de son frère et avec un lait AR et un mois d’inexium tout s’est solutionné.

Maé lui a toujours un rapport particulier avec la nourriture. Suite de RGO ou pas, impossible de savoir. C’est un petit appétit. Il a mis beaucoup de temps à manger des morceaux. Et encore maintenant je lui fais beaucoup de légumes en purée et en soupe. Il est très méfiant des aliments qu’il ne connaît pas donc goûte peut à de nouvelles saveurs.

Le faire manger est difficile car il pourrait facilement sauter un repas.

A force de réfléchir je pense qu’il faut qu’il mange plus souvent et des petites quantités. Sa cousine de 11 ans et plus au moins pareil.

Avec mon mari on essaie de ne plus se prendre la tête avec les repas. Il mange ce qu’il mange. On est souple, les pâtes et le riz sont souvent au menu. On reste intransigeant sur les soupes le soir histoire de faire le plein de légumes !

Enfin l’alimentation est un sujet complexe avec Maé ; je vous en reparlerai surement !

Et vous les mamans avec des bébés RGO ça a évolué comment ?

vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *