Boîte à souvenirs

boite à souvenir

Ce matin, j’ai ouvert une boîte. Une de ces fameuses boîtes en carton dont le couvercle ferme mal tant on a de souvenirs à conserver. Une boite à mémoire comme on en trouve dans de nombreuses maisons.

Ce matin, j’ai ouvert cette boîte. Ce n’était absolument pas prévu. J’étais avec toi en train de ranger les affaires d’école. Et j’ai eu envie de me replonger dans cette boîte si petite qui contenait l’un des plus grands bonheurs de ma vie.

Je n’étais pas prête. Tu m’as demandé ce que cette coupure de presse faisait dans la boite. Je t’ai montré le petit bébé parmi les 6 autres. Le seul bébé que je voyais dans cette page. Toi, Maé. Si petit. Avec un minuscule bonnet blanc. Ce bonnet que j’avais choisi avant même de savoir si tu étais un garçon ou une fille. Avant même de t’avoir donné un prénom.

Tu m’as demandé de te lire cette coupure de presse. J’ai commencé les trois premiers mots avec le sourire mais tu n’as jamais eu la fin. C’était pourtant très court. Quelques mots seulement. Mais l’émotion m’a submergée. Les larmes ont coulé. C’était comme si ce minuscule article de presse m’avait ramené un peu plus de 7 ans en arrière.

Cette émotion si forte si vive. Ce bonheur si intense. Ce tsunami émotionnel que je n’ai ressenti qu’une seule fois dans ma vie. Et j’en ai repris une petite dose. Avant d’avoir le temps de retenir quoi que ce soit, je pleurais cet instant passé, si proche mais si lointain.

Nous avons pris le temps, au milieu de notre rangement, mis sur pause et admiré le petit pyjama, les premières cartes, les photos du temps qui passe.

Mon petit prince aux cheveux dorés par l’été, je t’ai senti tout contre moi. Comment ce tout petit bébé a-t-il pu autant grandir ?  « Je t’aime mon bébé », voilà tout ce que j’ai pu te dire. Tu as rigolé de ton sourire édenté. Tu m’as regardé, « je ne suis plus un bébé ». « Je sais et j’aime le grand garçon que tu deviens », même si au fond de moi tu seras toujours mon bébé. Mon si petit bébé un peu perdu dans ton petit pyjama blanc trop grand pour toi.

vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.