Lutter contre les stéréotypes de genre : Elle pas princesse, Lui pas héro

elle pas princesse lui pas héro

 Chaque année nous avons la chance d’avoir un festival jeunesse dans notre région roannaise, le Chouet’festival. Il faut prendre les places à l’avance car la demande est de plus en plus grande. Il y a environ une quinzaine de spectacles proposés et aussi quelques ateliers. Il y en a pour tous les âges, de 1 ans à 14/15 ans facilement. Je choisi toujours un peu au hasard et également de nos disponibilités. Cette année Papa et Romane sont allés voir « Une miette de toi » et Maé et moi avons eu la chance de tomber sur une pépite !

Nous avons vu « Elle pas princesse, Lui pas héro » un texte MAGALI MOUGEL, conception et mise en scène JOHANNY BERT.

L’histoire c’est ELLE et LUI qui vont la raconter, chacun de leur côté.

C’est déjà hyper original, on arrive pour un spectacle et en faite on en a 2 ! Quand on arrive on est séparé en 2 groupes. Nous avons commencé avec Elle. La scène est dépouillée, elle n’a que quelques affaires, mais nous avons tout de suite été transporté par sa voix, son jeu d’actrice ! Nous avons rigolé, mais vraiment rigolé. Et puis quand Elle termine son histoire, c’est au tour de Lui de nous la raconter. Il est drôle également, mais aussi tellement émouvant.

Deux histoires qui n’en forment qu’une. Des histoires qui se regardent et s’assemblent comme un puzzle pour mieux déconstruire les clichés et stéréotypes sur l’identité.

« Deux acteurs au service d’un récit sensible jouant avec les souvenirs et quelques objets. Un théâtre de la parole à jouer dans tous types de lieux non théâtraux comme espace intime et ludique de la représentation. »

« Tout débute dans leur enfance. Leili était petite, elle aimait les jeux d’aventure et rêvait d’aller chasser des oiseaux dans la forêt. Nils, quant à lui, était un garçon plutôt fragile qui aimait avoir les cheveux longs et les sentir voler au vent. Un jour, ces deux enfants se retrouvent côte à côte, dans la même classe… En se racontant, chacun démonte pièce après pièce la mécanique sociale qui assigne des positions, des codes et des comportements aux enfants en fonction de leur sexe.

Il appartient ensuite à chaque spectateur de reconstituer comme il l’entend cette pièce-puzzle. »

 

Ils tournent partout en France et en Belgique, n’hésitez pas !

Retrouvez plus d’info ici https://lesindependances.com/fr/projects/elle-pas-princesse-lui-pas-heros

vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *